Salariés et indépendants Article à lire ABSOLUMENT

Coût du travail : combien d’impôts pour avoir 1800 euros nets ?

Salariés et indépendants Article à lire ABSOLUMENT

Je vous reporte ici un article très intéressant !

Un récent article (ici) d’un chef d’entreprise a fait le buzz des réseaux sociaux. Celui-ci explique que pour 150 euros utilisés pour rémunérer un salarié, l’intéressé « ne va effectivement disposer que de 39 euros, l’Etat prélevant 110 euros au passage ». On serait donc à 74% de prélèvements… En réponse à cet article, le journal Le Monde a publié un autre article intitulé “Les mauvais calculs d’un chef d’entreprise sur le « coût du travail »” expliquant que “les montants évoqués par le chef d’entreprise sont en effet bien au-delà de la réalité”. Qu’en est-il exactement ?

Plutôt que d’exercer une analyse détaillé des articles du Monde et de ce chef d’entreprise (qui comportent chacun des approximations), essayons d’y voir plus clair par nous-mêmes.

Le salaire médian français étant de 1800 euros nets.

Je vous propose de répondre à cette question : combien de prélèvements en tous genres sont effectués sur une personne gagnant un tel salaire ?

salaire-1900€

Pour répondre à cette question, il faut se mettre dans la situation la plus simple qui est celle d’un travailleur salarié indépendant qui exerce une activité de prestation intellectuelle sans charges de type loyer d’un local professionnel, gros achats de marchandises, etc…

Prenons donc l’exemple de ce que paie un conseil en organisation, un formateur en entreprise ou encore un coach de cadres. De telles personnes facturent une prestation qui peut théoriquement être intégralement payée en salaire et (supposons qu’ils n’aient que quelques frais mineurs).

Donc, combien ces profils donnent-ils en cotisations en tous genres pour pouvoir générer un salaire net de 1800 euros ?

1er poste : les charges sociales !

RSI faut-il augmenter les cotisations sociales des artisans-commerçants

Le plus gros poste de prélèvement est les charges sociales, divisées en deux catégories : les charges ditessalariales” et les charges ditespatronales”. La séparation entre ces deux types de charges est bien évidemment totalement artificiel, le seul but étant de faire croire aux salariés ayant un patron que c’est leur patron qui paie ces charges patronales.ilovemoney

C’est bien évidemment le salarié qui paie les deux types de charges, cela étant démontré que lorsque ce salarié travaille en indépendant dans sa propre entreprise unipersonnelle, il paie les deux types de charges puisqu’il est à la fois le salarié et la patron !

Donc, combien de charges sociales pour un salaire de 1800 euros nets ?

Ce salarié indépendant va payer les montants suivants de charges:

  • charges salariales : 509 euros
  • charges patronales : 894 euros
  • Total : 1403 euros

Le salaire avant prélèvement de ces charges (que l’on appelle “salaire complet”) est donc de 1800+ 1403 = 3203 euros !

On voit donc que les prélèvements sociaux représentent 1403/3203=44% du salaire complet…

2ème poste : la TVA

tva

En plus des charges sociales, notre sympathique salarié indépendant doit payer la TVA. Beaucoup de TVA !

En effet, pour disposer de 3203 euros afin de pouvoir se payer un salaire de 1800 euros nets, il faut avoir facturé à son client 3203 euros HT (Hors Taxes !) soit 3844 euros TTC (=3203 x 1.2, la TVA étant à 20% sur ce type de prestations, comme pour la vaste majorité des entreprises et prestations).

Pour pouvoir se payer 1800 euros nets, ce salarié indépendant doit donc faire payer à son client (ou ses clients) un montant total de 3844 euros TTC.

Il doit verser à l’administration 3844–3203=641 euros (=20% du salaire complet de 3203 euros) de TVA pour chaque mois travaillé !

La facture commence à devenir sérieusement salée… Pour 3844 euros facturés à son client, notre salarié ne reçoit que 1800 euros nets et paie donc 2044 euros mensuels de charges sociales + TVA ! Il y a donc à ce stade 2044/3844=53% de prélèvements

3ème poste : l’impôt sur le revenu

Ce n’est évidemment pas fini ! En effet, il va bien falloir maintenant payer l’impôt sur le revenu sur ce salaire net de 1800 euros ! Suite à la réintégration d’une partie de la CSG et de la CRDS (passons les calculs détaillés…), cela donne un “salaire net imposable” de 1900 euros.

impot-revenus

Nous avons donc un net imposable de 1900 x 12 = 22 800 euros annuels, qui donne un Impôt sur le Revenu de 1834 euros (célibataire sans personnes à charge). Si notre salarié indépendant est mensualisé, il doit donc payer 153 euros/mois d’Impôt sur le Revenu.

Il lui reste donc après Impôt sur le Revenu : 1800 – 153 = 1647 euros vraiment nets… Pour avoir ce salaire vraiment net, ce salarié a dû facturer 3844 euros TTC de prestations et a donc supporté (3844–1647)=2197 euros (57% des 3844 euros facturés) de cotisations (pour se payer un salaire de 1647 euros). Il a donc payé 2197/1647=1.33 fois plus de cotisations qu’il n’a touché de salaire vraiment net !

4ème poste : la taxe d’habitation, la taxe foncière, la redevance télévisuelle

Souvenez-vous de cette vidéo

En fait, ce salaire vraiment net ne l’est pas encore tout à fait vraiment… Car notre salarié indépendant a un logement et qu’il faut donc qu’il s’acquitte de la taxe d’habitation, de la taxe foncière (soit directement s’il est propriétaire soit au travers de son loyer s’il est locataire) et de la redevance télévisuelle. Les taxes d’habitation et foncière coûtent assez facilement 500 euros chacune annuellement (quand ce n’est pas plus…). On est donc à 1000 euros/ans de taxes sur le logement (taxes qui sont une négation du droit de propriété et qu’il conviendrait de supprimer, mais c’est un autre sujet).

taxes

Il faut ajouter 137 euros de redevance TV. Total : 1 137 euros annuels ! Soit 95 euros par mois !

La salaire “vraiment vraiment” net de notre salarié indépendant est donc de 1647–95 = 1552 eurossad

Pour 3844 euros TTC facturés au client. Nous en sommes donc à 2292 euros de cotisations mensuelles, soit 59.6% (60% !) du montant facturé au client ! Ce salarié a donc payé 2292/1552=1.48 fois plus de cotisations qu’il n’a touché de salaire “vraiment vraiment” net ! 1.5 fois plus de cotisations que de salaire !!!

5 ème poste : le poste incalculable !

effet-kisscool

Il y a un dernier effet Kisscool.

Car non seulement notre salarié indépendant est harassé d’impôts, mais en plus il paie chaque jour des prestations à tout un tas de gens qui eux-mêmes le sont aussi. Les prestations qu’il paie (restaurants, boulangerie, pâtisserie, réparations…) sont donc beaucoup plus chères qu’elles ne devraient être. Tous les produits importés (téléphones portables, chaussures, etc…) qu’il achète en magasin ont aussi un prix très nettement majoré par le fait que le vendeur doit parvenir à payer son salaire et ses impôts et qu’il y a en plus 20% de TVA sur tous ces produits

Il en est de même pour la nourriture qui, certes, supporte un taux de TVA réduit mais prend en compte le coût du travail de toutes les personnes qui interviennent pour son approvisionnement (production, logistique, mise en rayon…). Les produits et services en France sont donc rendus particulièrement chers par les impôts et charges ! Cela saute d’ailleurs aux yeux lorsqu’on se rend dans des pays moins imposés que la France (comme par exemple l’Allemagne en Espagne) : les restaurants, la nourriture, etc…tout est beaucoup moins cher. Le niveau de vie est donc réduit par les impôts, l’activité économique se trouve restreinte, le chômage explose…

Qu’est ce que cela donne pour un salaire de 3000 euros nets ?

Pour un salaire de 3000 euros nets, l’impôt sur le revenu commence à augmenter fortement (5 515 euros annuels, soit 460 euros mensuels).

impot-revenus

Le charges salariales et patronales représentent alors un total de 2400 euros par mois. La TVA sur les prestations fournies est de (3000+2400)x0.2 = 1080 euros par mois. Ce salarié indépendant doit donc facturer 3000 + 2400 + 1080 = 6480 euros TTC à ses clients chaque mois.

En considérant à nouveau 95 euros/mois de taxes d’habitation / foncière / redevance TV, on arrive à un salaire vraiment net de 3000–460–95=2445 euros pour 6480 euros facturés. On a donc 4035 euros de prélèvements (62% de prélèvements sur le montant facturé) pour 2445 euros de salaire net après tous impôts. 1.65 fois plus de cotisations que de salaire !

Et pour 10 000 euros nets ?

Pour 10 000 euros nets par mois, nous avons chaque mois:

  • 6 890 euros de charges salariales et patronales
  • 3 160 euros d’Impôt sur le Revenu (38 000 euros annuels !)
  • 3 378 euros de TVA facturée
  • au moins 170 euros de taxes d’habitation/foncière/redevance TV (2 000 euros annuels)

Soit un salaire vraiment net de 10 000–3 160–170=6670 euros pour 10 000 +6890+3378=20268 euros facturés aux clients.

Cela fait donc 20268–6670=13598 euros de prélèvements (67% !) et exactement DEUX FOIS PLUS de cotisations en tous genres chaque mois que de salaire vraiment net…

Il se peut qu’avec ce niveau de salaire, cette personne paie l’ISF : 7400 euros annuels (615 euros/mois) pour un patrimoine de 2 millions d’euros.

Pour conclure

Lorsqu’il reste 1552 euros vraiment nets à un salarié après tous impôts (charges, IR, etc…), il a supporté un total de 2292 euros de cotisations en tous genres. Le montant total des prélèvements est d’environ 60% du “salaire complet”.

On monte progressivement à 67% pour un salaire net de 10 000 euros/mois.

Il est vraiment temps de faire en sorte que la France quitte le podium des pays ayant la plus grosse dépense publique… (55% du PIB)

Serge: Comme nos élus ne nous écoutent pas une abstention pour les futures élections 2017 à 80% vous allez voir s’ils vont encore diriger……

Auteur: Régis ANDRE (page Facebook), candidat-citoyen sur LaPrimaire.org

Article lu pour vous ici : https://medium.com/

A lire aussi Citoyen du monde on ne lâche rien YEN A MARRE !!!

On LIKE tous SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 

Proposition de loi pour fusionner le RSI au régime général salarié

INFORMER ET RECOMMANDER CET ARTICLE À VOS AMIS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 

ET POUR RESTER INFORME DES NOUVEAUX ARTICLES !

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER CI-DESSOUS

QU’EN PENSEZ-VOUS ??? surprised

Merci de prendre un instant pour donner votre avis sur cette page en écrivant un commentaire ou un avis lié au sujet…

suivez-moi-sur-facebook

5 réflexions au sujet de « Salariés et indépendants Article à lire ABSOLUMENT »

  1. Bonjour
    Vous racontez n’importe quoi et donnez de fausses informations…
    Je ne connais ni le calcul du patron ni celui de Le Monde mais votre demonstration est un concentré d’erreurs, de la désinformation digne d’un très mauvais journaliste !

    Alv
    Expert-comptable
    Commissaire aux comptes

    • Bonjour les calculs sont assez juste mais dans le cas d un patron “salarié” il dépend alors du régime général et non plus du RSI qui est lui réservé au TNS.
      Le calcul salaire et charge est assez conforme à la réalité et rajouter la TVA donne l idée de la facturation TTC, cependant les “pros” ne parlent qu en HT, les pros ne servent que de banquiers à l état. Pour le reste … nourriture, taxe habitation, impôts etc … Ces frais sont les mêmes pour un simple salarié que pour un patron salarié …
      Le calcul omet quelques obligations des chef d entreprise tel que RCP (env. 60€ mois), le cas échéant un expert comptable (environ 250€ mois), les dépôts légaux au RCS, etc …
      Ainsi tout cela mis bout à bout il faut facturer bien plus.
      On oubliera pas cependant l astuce pour les SAS ou la prise de dividende n est pas (encore…) assujettie aux charges sociales (hormis les prélèvements sociaux liberatoires) et ne sont à reinclure que dans les revenus déclarés aux impôts.
      Ainsi quitte à ne pas avoir de retraite et de disposer de fonds propres la 1ere annee ,certains pourront alors ne percevoir qu un maigre revenu mensuel en privilégiant la prise de dividendes en fin d exercice … attention cependant à garder l équilibre pour ne pas payer trop d impôts sur les sociétés …

      Cependant M. L expert comptable “Alv” en quoi cet article est de la désinformation ?

      Freelance – eurl – TNS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge