Pourquoi quitter la sécurité sociale et le RSI ?

Le monopole de la Sécurité sociale, c’est terminé !

Pour avoir une meilleure assurance santé

Lorsque vous quittez la sécurité sociale française, vous quittez l’assurance maladie.

Il vous faudra donc souscrire à une assurance santé au 1er euro dans un des pays européen.

En souscrivant une assurance santé au 1er euro  vous serez remboursé à 100% (avec l’assurance maladie française vous n’êtes remboursé qu’à 70%  cry). De plus, le coût d’une assurance santé au 1er euro est généralement

4 fois moins cher cleverque l’assurance maladie française. Vous n’avez plus besoin de souscrire à une mutuelle puisque l’assurance santé au 1er euro vous rembourse déjà à 100%.

Avec une assurance santé au 1er euro :

  • Fini l’obligation d’avoir un médecin traitant et l’obligation d’aller le voir avant de consulter un spécialiste. Vous allez voir un spécialiste quand vous voulez, il n’y a plus de parcours de soins à respecter. Et vous serez remboursé à 100%.
  • Fini l’impôt forfaitaire de 1 euro à chaque consultation. Pour une consultation à 23 euros, vous serez remboursé 23 euros par l’assurance santé au 1er euro (l’assurance maladie française vous remboursera que 22 euros). Fini aussi l’impôt de 50 centimes sur les boîtes de médicament, etc. Il n’y a pas d’impôt forfaitaire avec une assurance santé au 1er euro.
  • Fini de payer en plus une mutuelle pour être remboursé à 100%. L’assurance santé au 1er euro vous rembourse déjà à 100%.

Pour avoir une retraite

Lorsque vous quittez l’assurance maladie française, vous quittez votre caisse de retraite. Il vous faudra souscrire une assurance “retraite” en cotisant sur une assurance vie européenne dans un pays européen (en général au Luxembourg). Vos cotisations versées sur une assurance vie européenne vont constituer un capital qui rapporte des intérêts tous les ans. Votre capital et vos intérêts sont garantis par l’état Luxembourgeois (l’état français en faillite est incapable de garantir votre capital compte tenu de la dette astronomique). Si vous voulez une retraite, mettez votre argent là où l’état français n’ira pas le chercher pour payer ces dettes.

C’est vous qui décidez d’arrêter vos cotisations sur une assurance vie européenne (en France, c’est l’état qui vous impose d’arrêter à 65 ans, voir plus, pour avoir une rente ridicule). Votre rente sera constituée des intérêts de votre capital, ou si vous voulez une rente plus élevée vous pourrez prendre une partie de votre capital.

Après des années de labeur, vous saurez pourquoi vous avez travaillé en voyant votre capital. Un capital dans lequel vous pourrez puiser pour vous faire plaisir ou simplement le laisser à vos héritiers.

Les intérêts de votre capital vous rapportent plus que la rente ridicule que l’état français va vous verser.

Avec votre caisse de retraite française en faillite, combien allez vous toucher comme rente en sachant en plus que vous n’aurez pas de capital ?

Pour la fiscalité

Prendre une assurance santé au 1er euro dans un pays européen, c’est ne plus payer la CSG et la CRDS.

Lorsque les français ne cotisent plus à l’assurance maladie française, ils ne sont plus assujettis à la CSG et à la CRDS. Quand on sait que le gouvernement va encore augmenter ces cotisations sociales, cela n’est pas négligeable.

Conclusion

Rester à la sécurité sociale française, c’est l’assurance de voir ses cotisations augmenter pour ne rien avoir en retour. En bref, c’est payer plus pour avoir moins.

Quitter la sécurité sociale française, c’est augmenter son pouvoir d’achat en toute légalité.

Lu ici : http://liberte-sociale.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge