Changer de système de retraite de répartition pour la retraite par capitalisation

retraite-repartition-ou-capitalisation

Photo de Gerald Zinnecker

Retraite par répartition ou retraite par capitalisation 

Créé en 1945, le système de retraite en France se caractérise par une grande variété de régimes.

En France, la retraite d’un salarié du secteur privé est constituée de :

Retraite par répartition de base obligatoire

Les régimes de base = Régime général CNAV ou Mutualité Sociale Agricole MSA

Retraite complémentaire obligatoire

Les régimes de retraite complémentaire ARCCO Et Agirc

Les​ pensions des régimes obligatoires s’additionnent :

– Pension du régime de base de la Sécurité sociale (ou régime de base pour les salariés agricoles)

signe-plus

Pension de l’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) pour tous les salariés

signe-plus

– Pension de l’Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) pour les salariés cadres.

Le régime de base

Pour toucher une pension complète comme salarié du secteur privé, il faut aujourd’hui avoir au minimum 40 annuités de cotisation et être âgé au minimum de 60 ans. La pension est calculée sur la base des 25 meilleures années de salaire pour les personnes nées après 1948.

Suite à la réforme des retraites du 9 novembre 2010, la durée de cotisation permettant de partir à la retraite à taux plein, c’est-à-dire sans minoration, va progresser en fonction de l’augmentation de l’espérance de vie.

Depuis 2009, la durée de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein a été augmentée d’un trimestre par an pour atteindre 41 ans en 2012 et 41,5 ans en 2020.

Les régimes complémentaires

En complément de cette retraite de base de la Sécurité sociale, les salariés du privé cotisent obligatoirement à des caisses de retraite complémentaire fédérées par l’Arrco, pour tous les salariés, et par l’Agirc, pour les cadres uniquement.
Pour obtenir une retraite complémentaire sans abattement (sans réduction de la somme versée), il faut avoir entre 65 et 67 ans ou bien avoir entre 60 et 62 ans et bénéficier d’une retraite de base (de la Sécurité sociale) à taux plein.

Plusieurs controverse, l’allongement de la durée de vie sont la cause d’un problème de financement des régimes de retraites. Dès lors que la réalité de ce problème est reconnue, plusieurs solutions peuvent être envisagées.

Il y a deux de systèmes de retraite : par répartition ou par capitalisation.

La comparaison entre les deux modèles.

Quelle est la différence entre répartition et capitalisation ?

Retraite par répartition

Dans le système de retraite par répartition, est financé auprès des actifs, redistribués aux retraités sous forme de pension. Les actifs ne cotisent pas pour eux-mêmes quand ils seront à la retraite, mais pour les retraités d’aujourd’hui. Leur retraite sera assurée par les nouveaux actifs dans le futur.

Retraite par capitalisation

Dans le système par capitalisation,  les actifs d’aujourd’hui se constituent une épargnent en vue de leur propre retraite qui est placée sur les marchés financiers. Quand ils atteignent l’âge de la retraite, ils puisent dans celle-ci pour financer leur retraite. Les pensions sont donc alimentées par une épargne antérieure, et non par une redistribution des actifs vers les retraités.

En France, avant 1945, les retraites étaient financées par capitalisation. Cependant, la guerre a fait chuter la valeur de l’épargne et ruiné les retraités. Les systèmes de retraite par répartition ont été instaurés pour remédier à cette situation de pauvreté des seniors.

Le rapport démographique du régime général en 2012, selon INSEE

En 1975

13 cotisants pour 4.1 retraités = Rapport démographique 3.14 nombre de cotisants/nombre de retraités.

En 2012

17 cotisants pour 13 retraités  surprised= Rapport démographique 1.36 nombre de cotisants/nombre de retraités.

L’assurance retraite, par répartition elle va droit dans le mur

C’est à nous de préparer notre retraite, à économiser, à épargner. Il ne faut pas à reporter le problème sur nos enfants et nos petits-enfants.

Télécharger ici le rapport complet de l’INSEE de 1975 à 2012

Assurance-vie-Européenne-juris-vie

Les cotisations versées au titre de contrats d’assurance groupe, à des organismes de retraite étrangers ayant leur siège dans un État de l’UE ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen sont déductibles dans les mêmes conditions que les cotisations versées à des organismes français.

Vous pouvez faire une demande d’une étude de retraite par capitalisation,

pour votre cas ici

perfect

Cliquer ci-dessous pour recommander cet article à vos amis sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge