Se débarrasser du RSI (ou autre caisses) et de certaines cotisations : c’est possible !

Se débarrasser du RSI (ou autre caisses) et de certaines cotisations : c’est possible !

Comme vous avez pu le lire, le RSI  et les différentes caisses de sécurité sociale coûtent cher à la société mais aussi à votre entreprise. D’ailleurs, les salariés aussi sont lésés puisque la part patronale des cotisations sociales devrait leur revenir. Il est possible de quitter la sécurité sociale : oui vous avez bien lu. Tout d’abord il faut remettre les choses dans leur contexte….

Le Droit est pour vous : profitez-en.

Son monopole est abrogé depuis 1992 par deux directives européennes (92/49/CEE et 92/96/CEE du Conseil des 18 juin et 10 novembre 1992) qui instituent la liberté d’assurance.

Même si ce n’est pas évident au départ, puisque que la sécurité sociale ou le RSI vous disent que vous devez vous affilier à l’une des différentes caisses, sinon vous encourez de graves sanctions.

Or ce qu’ils ne disent pas, c’est que tous ces organismes privés fournissant un service public sont soumis à la concurrence depuis plus de 20 ans par le droit européen.

Or le droit européen est supérieur au droit français : la France a donc adapté, sans faire trop de bruit, cette directive européenne. Grosso modo, le RSI, la RAM, Sécurité Sociale et autres régimes spéciaux sont des mutuelles ou assurances comme les autres. Elles ne peuvent pas vous empêcher de changer de crèmerie même si elles font tout pour garder leur monopole illégal : menace d’huissier, tentative d’extorsion de fonds, et autres abus.

Certains “libérés’” (comme se nomment les émancipés du système social français) sont ainsi parvenus à sauver leur entreprise et leurs salariés.

Quitter un navire en perdition : un acte de solidarité.

La solidarité c’est la CMU, notre Medicare français, qu’il ne faut pas toucher mais qui est financé par les impôts et non par vos cotisations sociales qui ne servent qu’à empiffrer le gouffre astronomique de ces caisses.

Un monopole est toujours moins efficient que la concurrence, surtout quand on voit les détournements, les rappels de la cours des comptes (et ce depuis 1952: cela fait réfléchir !) sur leur mauvaise gestion et organisation, le copinage avec l’Etat (ces organismes privés ont des chefs nommés par l’Etat, bizarre non?), le sureffectif et les doublons…

Sans parler que chaque caisse est incapable de communiquer avec une autre caisse : à vous les dossiers à refaire et les demandes pour faire rattacher les enfants perdus en route… Ne laissez pas les mythes sur la sécurité sociale vous aveuglez !

Je ne vous incite pas à ne plus être solidaire, mais à retrouver votre liberté en choisissant une assurance maladie qui vous permettra d’être remboursée au premier euro, sans franchise (cf. les 1 ou 0,5 € chez le médecin), les médicaments à 100 %… Certaines remboursent si bien que vous économiserez votre mutuelle et vous bénéficiez d’indemnités maladie bien plus conséquentes que celles offertes par le RSI ou la RAM (puisqu’on sait quand on est indépendant il ne faut pas être malade !).

Vous travaillez comme un damné pour qu’au final avoir une petite retraite ou une dette à payer pour une hospitalisation avec le système actuel. Ce n’est pas normal qu’il faille travailler un mois pour le RSI (voir plus) et d’avoir pratiquement rien en retour ! Ce témoignage ici d’un chef d’entreprise qui a quitté la sécurité sociale m’a en tout cas décidé à faire de même si remonte une structure en France.

Et comme ce chef d’entreprise l’écrit vous avez à y gagner !

Jugez plutôt :

Bilan financier annuel pour 2013

  • RSI : versement zéro, soit 7k€ d’économie
  • Amariz (assurance santé anglaise) : 4,2k€ de coût
  • Mutuelle (française, conservée) : 3,7k€ d’économie potentielle non exercée
  • URSSAF: versement 12,5k€ d’économie sur la CSG/CRDS
  • Prévoyance : iso cotisation (même montant mais il a le choix de verser plus ou moins)
  • Retraite : iso versement volontaire (même montant mais il a le choix de verser plus ou moins)

Soit 12K€ d’économisés (voire 15,7K€ en intégrant la mutuelle inutile à titre personnel).

Mieux, si j’étais resté à la sécu, entre 2012 et 2014 le total de mes différentes cotisations obligatoires et impôts sur le revenu professionnel aurait augmenté de 65% à chiffre d’affaires identique !

En quittant la sécu, l’augmentation est donc « limitée » à celle de l’impôt sur le revenu qui dans mon cas augmente quand même de 29% (essentiellement effet de la baisse du quotient familial) à iso revenu.

J’espère que cela vous convaincra de quitter ce système qui ne rembourse même pas bien alors même que des assurances privées remboursent mieux et font des bénéfices pour des cotisations moins élevée (où partent nos cotisations ? le trou n’est pas de la faute des usagers…) ! Le témoignage de Serge R. dans la partie commentaires au-dessous (cf. lien précédent) devrait finir de vous décider… Seulement se débarrasser du RSI et compagnie ce n’est pas une route bien droite…

Comment faire : faites-vous aider !

Ne partez surtout pas seul dans cette aventure. Vous risquez sinon de le regretter empêtrez dans une bataille judiciaire que vous perdrez puisque vous ne connaissez pas le droit administratif (très particulier) ni les courriers types à faire en fonction de ce que vous envoie l’URSSAF, le RSI ou la CIPAV.

Tout d’abord rendez-vous à une des réunions d’information que vous pouvez voir sur le site Mouvement pour la Liberté de la Protection Sociale (fondé il y a plusieurs années par le Dr Reichman) qui avec Quitter la Sécurité Sociale  vont vous aiguiller. Toutes vos démarches seront suivies par ces associations apolitiques ! (pour ceux qui me demandent comment faire : tout est expliqué sur Quitter la Sécurité Sociale, contactez les au début de votre démarche)

A votre tour de profiter de votre travail, indépendant ou salarié tout en respectant la loi (disposition en plus confirmée par le conseil constitutionnel) !

Lu ici : redressement-liquidationjudiciaire.com

Serge Malibrera

Vous ne savez pas comment faire ? Je vais vous expliquer comment sortir de la Sécurité Sociale, Urssaf, RSI, Csg, Crds, Caisse de Retraite. Je m’appelle Serge Malibrera, ancien artisan commerçant et je commence ce blog comme amateur, je vous propose donc que nous progressions ensemble grâce à des articles sur les difficultés que nous pouvons rencontrer et les solutions que nous trouvons pour les surmonter. Je vais vous accompagner tout au long de ces articles pour essayer, du mieux que je peux, de vous présenter comment sortir de la sécurité sociale.

Cet article a 1 commentaire

  1. Bonjour,

    j’ai une question concernant ma situation personnelle, question qui est restée sans réponse de la part de administrations.

    Je suis autoentrepreneur et salarié à temps plein. Je suis donc affilié à la CPAM pour mon activité de salarié, mais je dois quand même payer sur la base de mon chiffre d’affaire des cotisations au RSI ( 28% environ). Existe-t-il un moyen de contourner ces cotisations qui ne me servent à rien ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
GetSocial