S’expose-t-on réellement à des risques si on quitte la Sécu ou le RSI ?

S’expose-t-on réellement à des risques si on quitte la Sécu ou le RSI ?

Selon le directeur de la Sécurité sociale Thomas Fatome, interrogé par RTL, « vous vous exposez à ce qu’on appelle la taxation d’office. On va prendre vos revenus de l’année précédente et on va les taxer de 25% supplémentaires, idem l’année suivante et ainsi de suite jusqu’à la saisie de vos comptes bancaires, voire de vos biens. Ce sont des sanctions élevées. » D’autant que des dépôts de plainte ne sont pas à exclure.

Pour Laurent C, « c’est de la pure intimidation. »

Le président du MPLS Claude Reichman tient, lui, à rappeler l’obligation de s’assurer, qui n’est pas la même chose que l’obligation de cotiser à la Sécurité socialeconfused

« Ces prétendues sanctions contre ceux qui se libèrent de la Sécurité sociale ne visent que ceux qui ne souscrivent pas à un régime de sécurité sociale, français ou européen (article L 114-18 du code de la sécurité sociale). Refuser de cotiser à la Sécurité sociale est parfaitement légal. » ilovemoney

En d’autres termes, comme l’explique Franck, un internaute ayant contacté le médiateur de Sud Ouest, « la loi interdit de pousser les gens à ne pas être assurés (logique) et non pas à s’assurer ailleurs (mieux et à moindre coût) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge